Vague ou la Tentative des Cévennes

Si le langage est cet endroit tout-puissant qui nous rassemble et nous définit, c’est aussi ce qui nous classe, nous sépare et nous range irrémédiablement. Pour Fernand Deligny, la question de la parole et du langage était au centre de la tentative qu’il mena avec des enfants autistes dans les Cévennes pendant plus de 20 ans.

Nous avons découvert ses écrits dans la poste communale de Monoblet, à quelques kilomètres de chez nous. C’est ici qu’il engage sa tentative des Cévennes dans le dernier quart du 20ème siècle. Il s’y installe avec des autistes et des présences proches qui vont séjourner ensemble. Avec les moyens du bord, au travers de leurs besoins vitaux au quotidien et le jeu des circonstances, ils partent à la recherche d’un dénominateur commun.

Educateur et écrivain hors norme, Fernand Deligny a développé des réflexions sur le langage non verbal, sur la manière de se mouvoir et de parcourir un espace de vie et plus largement sur la place du langage dans les rapports humains. Il développe les notions d’inné, de non- vouloir, de coïncidence, de réseau, d’agir plutôt que de faire, d’espace perçu hors du langage. Une façon de considérer l’espèce humaine, de se permettre, d’esquiver. Il met l’expérience au devant sans vouloir en tirer des conclusions. Et si la conclusion arrive il tente de la déconstruire pour ouvrir des espaces de vie.

En nous inspirant de son expérience et de ses mots, nous tentons à notre manière et avec nos outils de comédiens, de musiciens et de danseurs, de tisser de nouveaux rapports avec les êtres et les choses qui nous entourent et qui constituent notre paysage immédiat.

Ici et maintenant sur ce petit bout d’espace public, avec l’aide du hasard et de la coïncidence nous cernons, nous tramons et nous partons à la rencontre de ce qui nous est proche et pourtant fondamentalement étranger.

À travers nos présences aux aguets et nos corps secoués nous convoquons les fantômes du lieu, ceux pour qui les frontières entre le vivant et l’inanimé se dissolvent. Nous œuvrons avec eux à la construction d’un paysage inédit, une cartographie en écho à ce que Fernand Deligny appelait un espace commun primordial.

Le calendrier de création:
2016:
– 18 au 22 janvier : résidence d’écriture à Monoblet (30)
29 oct – 7 novembre à l’Atelier 231, Sotteville les Rouen.
29 nov – 4 dec à Animakt, Saulx les Chartreux.
2017:
9 – 20 jan à 3bisF en Aix en Provence. Présentation d’une étape du travail le 20 janvier.
20 – 28 fév aux Ateliers Frappaz, Villeurbanne.
31 mars – 7 avril à l’Usine, Tournefeuille. Sortie publique le 7 avril.
Première à Paris avec 2r2c le 11 mai.

Cliquez ici pour voir le calendrier du spectacle

Voici quelques images des répétitions:
Le jeudi 3 novembre à l’Atelier 231, Sotteville les Rouen: en cliquant ici
Le 4 décembre à Animakt, Saulx les Chartreux: en cliquant ici
Le 20 Janvier à 3bisf, Aix en Provence.

Voici un montage vidéo fait par l’Atelier 231: en cliquant ici
Cliquez ici pour voir le nouveau teaser de Vague ou la tentative des Cévennes

Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de création 1Watt-Vague10

Résidences et coproductions : Pronomades, CNAR en Haute-Garonne (31), l’Atelier 231, CNAR à Sotteville-lès-Rouen, l’Usine, CNAR à Tournefeuille (31), Ateliers Frappaz, Villeurbanne (69), le Citron Jaune, CNAR à Port Saint Louis du Rhone (13), la Communauté de communes du Piémont Cévenol (30), le 3bisF à Aix-en-Provence (13), Animakt à Saulx-les-Chartreux (91), la Coopérative de Rue et de Cirque – 2R2C, et la ville de Paris (75)